Archives du mot-clé jim lee

Superman, les oeuvres indispensables…

Superman film

Si vous n’avez pas encore vu la bande annonce de Superman « The Man of Steel » (L’homme d’acier en bon français), je vous invite à aller la voir, elle laisse présager un bon et grand film à la hauteur du mythe de Superman. On retrouve Zack Snyder au commande avec les frères Nolan donc difficile de faire mieux. Superman a été longtemps mal traiter par les chroniques aussi bien au cinéma qu’en BD. Etant moi même un fan absolu du dernier kryptonien je ne pouvais que regretter ces films médiocres (Superman returns de Brian Singer) ou des parutions dénuées de sens chez un grand nombre d’éditeurs. Mais le changement c’est maintenant avec urban comics. Si l’année 2012 était consacrée au chevalier noir, 2013 sera clle de l’homme d’acier.

JImlee superm

Mais pourquoi Superman ne plait il pas autant que Batman ?????

Nombreux sont les gens qui pensent que Superman est le stéréotype du Boy scout américain. Un gentil trop gentil et trop lisse qui ne rivalise avec personne puisqu’il est quasiment divin. Toujours plus fort que les autres et une morale sans faille. Bref ce mec énerve, bande de jaloux… J’ai failli oublier la meilleure critique de Superman et certainement la plus fondée un mec qui porte un slip sur ses vêtements ne peut pas être pris au serieux. Et bien la bande annonce du film qui sort aujourd’hui en salle, nous laisse penser et le contraire et la BD nous le prouve de suite. L’image qui colle à la peau de Superman est surfaite non il n’est pas parfait et oui il a une grande part d’ humanité en lui.

SupermanJimlee

Découvrez  le mythe de Superman en 5 albums indispensables :

Superman humain ou divin ???

Supermandemain1- Superman -Pour demain : Deux raisons les plus simples du monde et les meilleures de découvrir cette histoire le scénario et le dessin qui sont de véritables œuvres d’art. Côté histoire on a un Superman qui devient fou suite à la disparition de Lois Lane. Imaginez Hulk  « pas content », et bien superman c’est le même puissance dix sans devenir vert… Superman va donc rentrer dans une rage sans nom et prendre part à un conflit entre pays, mais cet acte va immédiatement être interprété par les médias comme un engagement politique de superman dans le conflit et ce Supermandemain2conflit se transforme en guerre religieuse. Superman va vite devenir malgré lui la main de dieu sur terre au regard de certains. Pas facile pour notre héros car Superman ne peut avoir de sentiments, ni de parti-pris. Un grand questionnement sur Superman, sa divinité, sa suprématie sur les autres et son rôle dans un monde comme le notre. Le tout servi par Brian Azzarello le scénariste de 100 bullets. Et la seconde raison de foncer sur cet album c’est le dessin quand le grand Jim Lee, le plus grand dessinateur de ces 20 dernières années nous livre l’un de se deux meilleurs travaux au dessin juste après Batman Hush qui reste un « must have », il n’y a donc pas a hésité. Cet album ce classe au top 1.

A chaque génération ses héros…

Kingdom come2- Kingdom Come : Si Batman a The Dark knight returns de Franck Miller, pour sa vision apocalyptique du futur de Bruce Wayne et bien Clark Kent à Kingdom come un futur ou Superman à fuit la civilisation dans sa forteresse de solitude, pour oublier la dépravation des multiples super-héros qui avaient oublié le sens des mots Justice et Héros. Cette œuvre ce lit de manière indépendante pas besoin de connaitre quoi que ce soit sur l’homme d’acier ou l’univers de DC comics. Cette vision sombre d’un monde où les grand héros de notre ère on fait place à une nouvelle génération mais que deviendrait un monde sans la sagesse des anciens. Encore un récit qui vous fera réfléchir sur la logique même du Héros. Un bonne grosse claque comme on les aime. Avec au dessin Alex Ross un maitre dans son art. Un indispensable du comics

Mais alors par où commencer ?????

originessuperman3 – Superman – Les origines : Difficile de faire plus clair comme titre. Le récit initial s’appellait « Superman : Birthright » (Il faut y comprendre Superman les droit acquis à la naissance -soit l’héritage). On ne s’attarde pas sur sa venue sur terre ni son enfance mais sur son début de vie d’adulte lorsqu’il quitte la ferme des kent pour voyager et découvrir le monde, surtout l’afrique. Où Clark kent va se construire devenir reporter et devenir l’homme qui incarnera Superman. Il s’agit là d’un vrai questionnement d’une remise en question de l’existence propre à toute personne: pourquoi suis-je sur cette terre. On y découvre un Clark kent en plein doute. Nous avons besoin dans notre vie d’exemples comme Ghandi, Neslon Mandela, le Dalai lama… Superman n’est ni plus ni moins que cette image positive de notre monde que l’on aime trop à montrer dans le mépris et le profit de toute époque il nous faut des icônes à qui nous raccrocher. c’est là le but de Superman. Un album à lire pour se réconcilier  avec Superman.

Superman peut il disparaitre ???

allstarsuperman4- All Star Superman : Certainement le récit le plus étrange de Superman. All Star se passe en marge de toute continuité. Après avoir sauvé la planète une fois de plus Superman ce retrouve irradié par le  soleil et selon les diagnostiques du plus grand spécialiste les jours seraient comptés pour Superman. Alors notre homme d’acier veut faire les choses bien avant de tirer sa révérence il en profitera pour révéler à Loïs sa véritable identité et lui faire partager son quotidien durant 24h, rendre visite à Lex Luthor en prison et croiser quelques une de ses version futuristes. Bref on retrouve la folie d’un Grant Morrison au scénario qui va chercher des personnages incroyables du bestiaire de l’homme de demain. Le dessin de Frank Quitely lui livre un Clark Kent plus bourru plus proche du garçon de ferme de Smallville que du play-boy de Métropolis. Les couleurs psychédéliques de Jamie Grant  rajoutent une touche de folie à cette aventure pour le moins étrange. Alors pour savoir si Superman meurt vraiment à la fin il ne vous reste plus qu’a lire cet OVNI…

Superman avec un blouson de cuir et une capuche rouge ???

Supermanterreun5-Superman – Earth one : Au cours des 75 ans de Superman il y a eu un grand nombre de Superman bien différents en 86 après la grande saga « Crisis on infinite eaths », soit la fin du multi-univers, il faut savoir que pour justifier que de même personnages soit si différents les scénaristes ont inventés des univers parallèles où l’on retrouve nos héros dans des mondes alternatifs. Donc Eath one est l’une de ces planètes pas besoin de connaitre le mythe de Superman pour lire cette aventure puisque tout ce que vous pensiez connaitre pourrais bien changer. Il s’agit d’une réécriture complète avec un Clark Kent ado assez rock and roll avec son blouson en cuir et sa capuche rouge. Un récit efficace qui convaincra une nouvelle génération de lecteurs. Une version qui ne manquera pas de séduire un nouveau public.

KingdomCome

Si vous en voulez plus, sachez que Urban Comics a fait le plein pour vous en librairie :

Mortsuperman-La mort de Superman : Comment faire plus marquant que la mort de l’homme d’acier ? Vous l’aurez compris dans cette aventure Superman meurt de la main de Darkseid. Si c’est histoire fait date dans la chronologie de notre héro, pas facile de passé au-delà du dessin marquer année 90. De plus il s’agit surement de l’une des histoire de Superman ou l’on voit le moins Superman. Peux-t il y avoir un monde sans Superman ? Et qui prendra sa place ? Voilà les grandes questions de cette arc. Indispensable pour les fans malgré certaine longueur dans le récit.

Superman-Kryptonite-cv-Superman – Kryptonite : Toute le monde connait le point faible de Superman, la kryptonite… et bien pas lui, tout du moins pas encore on découvre un jeune superman qui va faire face à sa première grande faiblesse. On y retrouve Darwyn Cooke (Parker, Catwoman et JLA New Frontier si jamais les gens d’Urban lisent merci de nous rééditer ce must de la JLA) et l’un de mes dessinateurs préféré Tim Sale (Un long Halloween et Amère Victoire).

Adam Kubert superman-Geoff Johns présente Superman : Et oui il s’agit bien du même Geoff Johns qui a relancer sur les rails Green Lantern et dernièrement Justice league avec Jim Lee. Cette période de Superman ce déroule avant le relaunch des news 52 à l’époque ou Batman était scénarisé par Grant Morisson et ou Bruce Wayne se découvrait un fils légitime et bien notre notre super boy-scout se découvre un fils aussi… mais pas aussi légitime… mystère mystère en plus d’être une bonne histoire de Superman vous aurez le plaisir de voir Adam Kubert au dessin et du Art Adams rien que pour ça c’est un régal. Vous l’aurez compris l’idée est de faire comme pour Grant Morrison nous présente Batman c’est de raconter tout le run de Geoff johns sur Superman et voir la touche qu’il lui a apporté.

Supermangenese-Superman -1- Genèse : Seul titre sur l’homme d’acier version news 52. Le relaunch de 2011 aux états-unis de l’univers DC à réécrit les origines de certains personnages dont Superman, on le retrouve en Jean’s T-shirt et petite cape, avec une volonté de justice plus proche d’un ado en révolte envers le monde que l’ icône qu’il deviendra plus tard. Cette réécriture en profite pour assombrir le personnage. De bonnes idées mais pas toujours mises dans le bonne ordre.

Supermananthologie-Superman Anthologie : Rattraper 75 ans d’histoire en un albums. A travers 15 mini-récits revivez les moments les plus marquants de l’homme d’acier. Pour tout ceux qui aiment les vieux dessins.

Supermanaterre-Superman à terre : Pas facile de rentrer dans cette histoire si vous n’avez pas suivi, les aventures de la nouvelle krypton. Pour faire simple Superman a récréé sur terre l’une des ville de krypton avec ces habitants, mais très vite la cohabitation kryptoniens/terriens  dégénère et Superman est obligé d’exiler son peuple au fin fond de notre système solaire. Bilan Superman se retrouve pris entre son peuple et sa terre d’accueil qui prend peur d’une armée de Superman en puissance. Mais la planète sur la quelle la nouvelle krypton à été créée disparait et Superman revient sur terre. Mais l’humanité et plus précisément les gens de Métropolis ne lui pardonnent pas son départ. Face à cette crise identitaire Superman va prendre la route et marcher jusqu’à ce qu’il trouve sa place dans le monde. Après ses aventures cosmiques et des conflits à l’échelle intergalactique Superman veut retrouver le gens pour qui il se bas et les bonnes raisons de son combat. Dernier récit de Superman avant le relaunch. D’excellents questionnements entrecoupés de petites scènes de combat, bah il faut bien. Le petit bémol un dessin classique mais quelques peux inexpressif.

Superman

Et si vous êtes patients voici quelques titres pas encore sortis qui devraient bientot faire parler d’eux :

-Superman – Red Son : Et si Superman était arrivé en URSS au lieux de tomber au Kansas ??? Voilà l’idée développer par Mar Millar (Civil War, Kick Ass…). Dans cette série qui aurai directement était classé top 3 dans mon classement des 5 récit à lire sur Superman. Imaginer un Superman communiste… Lex Luthor devient donc un héro Américain en combattant l’envahisseur et les relation Batman Superman vont également en souffrir. Une idée loufoque mais écrite avec beaucoup d’intelligence. Il faudra attendre Octobre.

-Superman – For all season : Je reviens sur un super duo d’auteur que vous avez pu découvrir sur Amère Victoire et Un long Halloween, Joeph Loeb et Tim Sale avec un Superman « Year one » un peu comme le Batman year one on suit un Clark Kent charpenter comme une armoire à glace au tout début de sa carrière de Superman durant les 4 saisons. Nous n’avons pas encore de date de parution mais je pense qu’il devrai être réédititer en 2014 voire fin 2013 avec le DVD de Man of Steel.

-Superman – H’el on earth : L’histoire ce déroule après le relaunch et un mystérieux kryptonien « H’el » débarque sur terre et entend bien faire valoir la suprématie des kryptonien sur les terriens. Cette histoire est également l’occasion de découvrir le dessin spectaculaire de Kenneth Rocafort , véritable prodige du crayon qui s’ai fait remarquer avec la série Red Hood chez DC comics ou Hunter Killer avant chez Top cow. En cours de publication en VF dans les fascicules de DC Saga HS 1.

-Superman – Unchained : Le premier fascicule vient de sortir outre-Atlantique. Au scénario on retrouve le meilleur scénariste du moment Scott Snyder (Batman la cours des hiboux, Swamp thing, American vampire…) et Jim Lee (Je vous le redis ou pas… le meilleur dessinateur de sa génération, je sais je me répète un peu, désoler), rendez-vous certainement en 2014 pour la version Française. Le peu que j’en est vu me laisse rêveur…

supermankennethrocafort

Et si après avoir lu ces albums vous trouvez encore que les histoires de Superman sont toujours niaises, je ne peux plus rien faire pour vous… Peut être soufrer vous d’une supermanit-aigue (alergie assez peu fréquente au personnage et au symbole même de Superman). Ces albums ont contribuer au mythe et à l’histoire du comics aux Etats-Unis. On retrouve ainsi des grands noms du Comics comme : Geoff Johns, Joeph Loeb, Jim Lee, Tim Sale, Art Adams, Adam Kubert…

Bref vous l’aurez compris je cherche à partager avec vous l’engouement que j’ai pour ce personnage positif. Alors que ce soit dans le salle obscure ou dans les pages d’un bon comics, j’espère que vous prendrez plaisir à redécouvrir l’homme d’acier (The Man of Steel).

 

Et si la plus grande histoire du comics de tous les temps se dessinait sous vos yeux… Juste là, à la librairie !!!

Voilà un peu moins d’un an, deux nouvelles venaient bouleverser à jamais l’industrie du Comics, la première, venue des États Unis : DC comics annonce le redémarrage à 1 de toutes ses séries comics (chose jamais produite depuis 1938/39, date de la création de Superman dans Action Comics et Batman dans Détective Comics). La seconde nouvelle nous venait de France puisqu’on nous annonçait que Panini, l’éditeur de DC comics en France, allait passer le relais en Janvier 2012, à un nouvel éditeur Urban Comics. Voilà maintenant 5 mois qu’ils nous régalent de superbes éditions tant sur le contenu que sur la présentation.

Bref, l’événement de l’année, de la décennie, voire du siècle passé et à venir vient de commencer. Puisqu’Urban comics vient d’éditer les 3 premiers fascicules du nouvel univers DC comics.

Mais alors qu’est-ce que cela veut dire concrètement pour vous lecteurs de comics ??? Tout repart au numéro 1, il s’agit donc d’un point de départ idéal pour vous lancer dans l’univers de Batman, Superman, Green Lantern, Flash, Wonder Woman… Donc pas besoin de connaître les 75 ans de publications pour savourer pleinement  ces petits bijoux.

J’en reviens donc au titre de mon article : « Et si la plus grande histoire du comics de tous les temps se dessinait sous vos yeux… Juste là, à la librairie !!! » seriez-vous assez fou pour louper un tel événement ? En 1938, quand le premier Action Comics est sorti, de bons libraires comme nous (enfin j’espère) ont recommandé à leurs clients de le lire, aujourd’hui on s’arrache ce premier numéro à prix d’or 1 million  306 dollars soit près de 952 510 €. C’est une chance, pour nous lecteurs d’aujourd’hui, de pouvoir vivre un tel événement. Car DC comics a mis le paquet pour nous surprendre et nous séduire avec des scénarios irréprochables (je pense notamment à Scott Snyder sur Batman) et des artistes incroyables au dessin (Jim Lee, Greg Capullo, Georges Perez…).

Et pour ceux qui suivent depuis longtemps l’univers DC., n’ayez pas peur, les histoires ne nous racontent pas les origines des personnages, on passe directement dans de nouveaux récits palpitants. Mais il fallait quand même une exception pour confirmer la règle avec Justice Ligue qui lui, raconte la rencontre des héros. Enfin les fans purs et durs pourront au fur et à mesure voir les quelques éléments qui ont changé depuis la saga Flashpoint.

Donc récapitulatif des séries sorties :

DC Saga : Justice league #1 /Superman #1 / Flash #1 / Supergirl #1

Pourquoi ce fascicule est indispensable ? : L’histoire de Justice League dessinée par Jim Lee justifie à lui seul l’achat de ce fascicule et l’histoire de Superman de Georges Perez et Le Flash de Francis Manapul font de ce DC Saga un petit bijoux graphique. Et cerise sur la gâteau les histoires sont véritablement prenantes.

-Batman Saga : Batman #1 / Detective Comics #1 / Batman et Robin #1 / Batgirl #1

Pourquoi ce fascicule est indispensable ? : Le simple nom de Batman est gage de qualité depuis quelques temps. Et là, le chevalier noir s’apprête à vivre l’une des plus grandes histoires de son existence à ranger dans la catégorie chef-d’œuvre aux côtés de Batman Silence, de Batman un long halloween, Killing Joke ou L’asile d’Arkham. Detective comics et Batman & Robin apportent un plus indispensable que vous ne retrouverez pas dans la version reliée de Batman. Et pour Batgirl c’est la bonne surprise que l’on attendait pas forcement. Ah si j’oubliais, c’est Greg Capullo qui dessine les épisodes de Batman donc …

-Green Lantern Saga : Green Lantern #1 /Green Lantern Corps #1 / Green Lantern : Les nouveaux gardiens #1 / Red Lantern #1

Pourquoi ce fascicule est indispensable ?  Nous avons enfin droit en France à l’intégralité des comics Green Lantern. Bien meilleurs que le film, les comics de Green lantern ont révolutionné le monde de DC comics en relayant Superman en 3 ème vente après Batman et Green Lantern. Un coup de cœur personnel pour les nouveaux gardiens.

Bilan, Urban comics fait encore un superbe travail éditorial. Avec des choix intelligents et de bonne introduction. Et pour les fans, il n’oublie pas de sortir des variantes cover pour DC Saga et Batman Saga (petit bémol les variantes sont moins jolies que les classiques). Et si vous n’êtes pas fan de fascicules, les versions reliées et cartonnées de Batman (de Greg Cappullo), Justice league (de Jim Lee) et Green Lantern seront disponibles début Juin.

Et si jamais je peux vous convaincre de n’en prendre qu’un seul ce serait le Batman relié de Greg Capullo et Scott Snyder.

Rendez-vous en librairie pour en prendre plein les yeux.

Bref # 1 (du 17/10/11 au 23/10/11)

Chaque fin d’année est plus que riche en nouveautés, alors voilà une rubrique qui vous donnera un aperçu de mes lectures, par semaine.

Jour J-7-Vive l’empereur ! :

Le principe de la collection Jour J est simple : un album, une histoire, un dessinateur, une uchronie… Dans cette uchronie, Napoléon III gagne contre la Prusse en 70 et un Napoléon IV lui succède. Dans l’album, nous sommes en 1925 et le sacre de Napoléon V se prépare, alors que de nombreuses sociétés secrètes vont tenter de renverser le pouvoir…

Bref : On retrouve avec plaisir des grands noms de l’histoire (Tesla, Hitler, Matha Hari…). L’une des meilleures uchronie de la collection, avec au dessin Gess.

Le droit chemin-2-La nuit de la goule :

On vous en avait déjà parlé lors du premier tome, le second confirme notre coup de cœur. C’est l’aventure de quatre jeunes pupilles de la nation qui ont été envoyées dans un internat pour étudier l’agriculture. Mais nos graines de voyous ne pensent pas à travailler et préfèrent rêver de richesse ou d’amour. Une succession d’événements vont conduire nos amis dans le domaine d’un riche baron vivant à côté de leur internat. Afin d’éviter de tomber sous le joug de la justice pour infraction, ils vont devoir faire les quatre volontés du concierge de l’école, une gueule cassée de la première guerre mondiale. Mais cet homme cache un lourd secret… Nos héros retrouveront ils le droit chemin ?

Bref : Lupano nous entraîne dans une époque d’entre deux guerres où certaines femmes cherchent à s’affirmer et luttent déjà pour l’égalité homme femme. En incluant des personnages historiques dans son histoire, il nous livre une histoire plus vraie que nature… Côté dessin Morgann Tanco excelle et nous plonge littéralement dans l’époque. Vous l’aurez compris, cette histoire en deux albums est à ne pas manquer.

Papeete-1- Livre I rouge Tahiti :

Nous sommes en 1914 sur Papeete, la guerre n’est pas encore arrivée jusqu’ici… Simon vient mener l’enquête d’un meurtre perpétré des années plus tôt…

Les auteurs nous invitent au voyage. Car, encore plus que l’histoire, c’est le dessin et les couleurs de cet album qui en font un véritable bijoux. Une bonne bouffée d’air dans la multitude de sorties de cette fin d’année. Il se pourrait que cet album soit la surprise de ce mois d’octobre.

Bref : Il vous suffit de regarder la couverture pour être envoûté.

Fraternity-2 :

Fraternity est une micro-société. Un village des Etats-Unis en pleine guerre de sécession a voulu s’isoler de cette violence générale pour former une communauté soudée. Mais l’équilibre fragile qui maintient ce village va être mis à mal quand les habitants vont découvrir dans la forêt à coté de chez eux un jeune garçon et son mystérieux protecteur… Cet album fini ce diptyque signé au scénario par Canales (Blacksad)

Bref : Peu importe l’histoire, c’est Munuera, le dessinateur qui donne véritablement vie à cet album. La multitude de gros plans à suivre et les grandes cases donnent une force narrative à l’histoire.

Spirou-52- La face cachée du Z :

C’est parti pour la lune… Spirou et Fantasio vont se retrouver sur la lune là où Zorglub a monté un casino géant. De nombreux dangers attendent notre groom préféré. Et ce danger pourrait bien se cacher au plus profond de Spirou lui même.

Bref : Avec leur humour décalé, le duo Vehlmann et Yoann dépoussière à merveille les aventures de Spirou, n’en déplaisent aux puristes. 

Carrion -2- Les héros de Thunderland :

Un peu d’histoire pour la jeunesse ou pour rester jeune. Cette aventure en deux tomes nous fait penser à Arthur et les Minimoys ou les Minipouces. Le monde de nos héros est une décharge géante et un seigneur sombre manipule les pauvres avec une boisson « le cocakecola » qui asservit tout ces petits hommes. Mais, notre héros rebelle et anti-conventionnel ne l’entend pas de cette oreille. Tout va changer pour lui quand il va découvrir un peuple caché au fin fond de la décharge…

Bref : Derrière ce conte très réussi, se cachent des valeurs écologiques sur le tri des déchets et la mal bouffe. Pour une fois que l’on allie valeurs morales et aventure fantastique… Un livre qui mettra tout le monde d’accord.

Azur-2- L’oiseau sacré :

Alors que différents peuples sont à la recherche d’un trésor qui pourrait changer le cour de la galaxie, on découvre Nikki une jeune fille qui sans le savoir détient des indications sur l’emplacement du trésor. Mais elle va faire la rencontre d’un contrebandier peu scrupuleux prêt à tout pour s’enrichir…

Bref : Dans cette atmosphère de chasse au trésor spatial, les auteur nous offrent une alternative aux séries à succès telles que « Seuls » ou « Les légendaires ».

Histoires courtes de Noaki Urusawa  et La garde du Sultan :

Voici deux ouvrages manga qui se ressemblent, il s’agit de deux grands auteurs manga. Noaki Urusawa est l’auteur de Monster, 20th century boys, Pluto… et Katsuhiro Otomo le créateur d’Akira. Si Noaki Urusawa s’est longtemps battu pour que ses premiers récits ne soient jamais édités à l’étranger, le temps et certainement d’autres arguments auront eu raison de lui. C’est donc un grand plaisir de pouvoir lire ces histoires courtes qui ont été faites bien avant ces succès. Pour Le garde du Sultan c’est le grand Otomo qui nous livre trois histoires courtes le dessin est assuré par Akihiko Takadera.

Bref : Si ces histoires sont loin d’égaler les œuvres cultes de ces auteurs de génies, elles suscitent l’intérêt. Ils sont des raconteurs d’histoires et peu importe celle-ci, car ils savent la rendre intéressante.

La ligue des gentlemen extraordinaires century-2-1969 :

On retrouve notre équipe de gentlemen extraordinaires en plein 1969, dans l’ambiance psychédélique « sexe, drogue et rock-and-roll » de Londres. Une secte occulte  semble s’en prendre à l’industrie de la musique afin de véhiculer leurs idées à travers les pop-stars de l’époque.

Bref : On est loin de l’esprit des premiers albums qui ont rendu cette œuvre incontournable.

X-men par Jim Lee :

Jim Lee est sans conteste l’un des plus grands dessinateurs de comics de sa génération, il a comme Franck Miller ou Tim Sale donner ses lettres de noblesse aux héros classiques, tels  Batman avec la série » Hush » ou « Batman all star » et Superman avec « Man of tommorow ». Mais avant tout cela, il a relancé les X-men en 1991 avec la série « X-men », ce sont ces épisodes que l’on retrouve dans cet album. Un excellent démarrage dans l’univers des mutants. Avec deux histoires complètes dont une sur le retour de Magnéto. Véritable référence comics des années 90.

Bref : Le dessin à lui seul rend cet album indispensable, mais c’est aussi l’occasion de retrouver la fine équipe au complet (Cyclope, Wolverine, Jean, Malicia, Cambit, le Fauve, Tornade, Colossus…)

Ultimate back :

Du coté des Fascicules c’est le retour en force de l’univers Ultimate. Après la saga Ultimatum, les scénaristes ont eu du mal à relancer les histoires de l’équipe Ultimates et Spider-man. Tout change avec Ultimate Spider-man #7 qui est le prélude de la saga qui bouleversera à jamais le destin de Peter Parker. Et du côté de Ultimate Avengers HS #3 on retrouve notre équipe d’ultimates , Iron man, Captain américa… en prise avec Loki le demi-frère de Thor qui est prisonnier du Valhalla.

Bref : Après une longue période ennuyeuse c’est le retour de l’univers ultimate tel qu’on l’aime.

DC en 2012 par Urban Comics

e

Depuis que l’annonce est tombée en Jjuin (Panini a perdu la licence DC), aucune annonce officielle n’avait filtré, à part le nom du successeur, à savoir Dargaud sous le label Urban Comics.

Aujourd’hui, les choses changent, ils ont annoncé le programme des nouveautés de janvier, février 2012 et surtout des fascicules comics pour février :

 

Janvier :

– Watchmen _ Les gardiens :

Collection : DC Deluxe, 35€ , 464 pages

Comme promis, dès janvier, l’éditeur s’attaque aux rééditions de grands classiques, indispensables dans toute bonne collection de BD. Cette nouvelle version en format deluxe inclut plus de 50 pages de bonus qui avait été éditées dans la version absolute. Le second changement est la traduction de Jean-Patrick Manchette. Ils ont donc trouvé un  juste milieu entre la version absolute à 70€ et la version souple de 15€. Alors si vous n’êtes pas intéressés par les bonus profitez vite de la version Panini jusqu’au 31 décembre 2011.

Février :

– DC Comics Anthologie (Recueil) :

Collection : DC Anthologie, 22.50€, 288 pages, 24/02/12

Après un mois de janvier faible, voici un album qui deviendra vite indispensable. Cet ouvrage regroupe 15 récits inédits, réalisés entre 1939-2011, ainsi que le numéro 1 de JLA #1 de Jim Lee marquant l’avènement du Relaunch de DC. A travers 15 histoires et 288 pages, cet album a pour ambitions de tirer un trait sur l’univers DC depuis sa création jusqu’au changement radical. Autre le fait de lire des récits des plus grands (John Byrne, Neal Adams, Jim Lee…), c’est le prix qui en fait un bonne nouvelle pour tous ceux qui ont un jour voulu découvrir cet univers (Batman, Superman, Green Lantern…).

– Superman : Superfiction (tome1)

Collection : DC Classiques, 15€, 144 pages, 24/02/12  (Adventures of superman #610,612 à 616)

Les histoires de Superman en France se faisait de plus en plus rares mais c’est reparti de plus belle. La collection classique sera consacrée aux récits se passant avant le Relaunch. Le second tome est déjà prévu pour avril 2012.

Résumé : Alors que Clark Kent retrouve un de ses anciens professeurs de journalisme, il affronte sous son identité de Superman un étrange trio de personnages, issus du roman de son mentor. Les héros qu’imagine le vieux professeur prennent vie et conduisent l’Homme d’Acier au-delà de la frontière qui sépare réalité et fiction

– Batman _ Sombre reflet (tome1)

Collection : DC Classiques, 15€, 144 pages, 24/02/12 (Détectives comics #871 à 875)

Voilà un récit à ne pas rater, au scénario on retrouve Snyder le nouveau scénariste prodige de DC. On continue avec un autre récit totalement inédit, dans la lignée de Year one.

Résumé : Tandis que Batman enquête sur une étrange vente aux enchères dans le milieu de la pègre de Gotham, le fils psychotique du Commissaire Gordon fait sa réapparition. Si ce dernier aimerait pouvoir faire à nouveau confiance à son fils, la personnalité trouble du jeune homme ravive cependant chez Gordon de douloureux souvenirs

– Wonder woman _ L’Odyssée :

Collection : DC Classiques, 17€, 176 pages, 24/02/12 (Wonder Woman #600 à 607)

Le grand retour de l’amazone. Avec au scénario J.M Straczynski, le tome 2 dès avril 2012.

Résumé : Alors qu’elle enquête sur d’étranges disparitions, la princesse Diana, héritière des fières Amazones, se retrouve pourchassée par un mystérieux commando. Elle découvre bien vite que ces hommes sont à l’origine de la dévastation de son île, il y a des années, et qu’ils traquent désormais les survivantes. Diana mène alors la contre-attaque pour sauver ses « sœurs », venger sa mère et faire honneur à son surnom de « Wonder Woman ».

-Soldat inconnu (tome 1/4) :

Collection : Vertigo Classiques, 15€, 144 pages, 24/02/12 (The unknown soldier #1 à 6)

Voilà le premier titre vertigo et inédit de Urban comics, en 4 albums à paraître sur 2 ans.

Résumé : Ouganda, 2002. Le Dr Moses Lwanga, médecin humanitaire américain, revient avec son épouse dans son pays natal afin d’y apporter une aide précieuse. Rapidement, il est confronté aux différentes factions qui mettent la région à feu et à sang. Piégé en pleine guerre civile, Moses, pacifiste dans l’âme, se découvre une force et une violence qu’il ne se connaissait pas. Mutilé, il est désormais prêt à mener sa propre guérilla

Les dossiers d’Hellblazer _ la cité infernale :

Collection : Vertigo Classiques, 14€, 128 pages, 24/02/12 (Hellblazer : city of demons #1 à 5)

Résumé : Victime d’un chauffard, John Constantine est envoyé à l’hôpital le plus proche où il subit une transfusion. Mais son sang mêlé, mi-humain mi-démoniaque, se révèle une arme bactériologique puissante entre les mains de médecins peu scrupuleux quant à la santé de leurs patients. Avec l’aide d’une séduisante infirmière, il se lance à la poursuite des cobayes de ce mauvais « coup de sang »

– Top 10 (tome 1)

Collection : Vertigo Classiques, 15€, 160 pages, 24/02/12 (Top 10 # 1 à 6)

Après 10 ans d’absence en France, la série d’Alan Moore revient et le second volume est déjà prévu pour Juin 2012.

Résumé : La ville de Néopolis est entièrement composée de super-héros, du chauffeur de taxi au maire en passant par les animaux domestiques et les policiers. Les officiers du commissariat du 10e district font régner la loi et l’ordre dans cette cité surhumaine. Fraîchement débarquée en ville, Robyn Slinger, une nouvelle recrue, va aider ses équipiers à démêler une affaire tentaculaire de corruption au royaume des super-héros

On finit par le plus grosse inquiétude des lecteurs de comics, les fascicules comics :

– Flashpoint (1/3):

Collection : DC Presse, 6.60€, 144 pages (mensuelle), 24/02/12 (The flash #8-12, Flaspoint #1)

Voilà le début de la grande saga Flaspoint qui bouleversera à jamais l’univers DC que l’on connait aujourd’hui. Que les lecteurs de comics se rassurent, il s’agit de la suite directe de DC Héroes #5 chez Panini, sur Flash.

 

 

– Batman Showcase (1/2) :

Collection : DC Presse, 5.60€, 96 pages (Bimestrielle), 24/02/11 (Batman inc #5 à 8 )

Cette revue répond à une question :  oui, Urban comics fascicule reprend l’histoire là où on va la laisser dans Batman univers avec le retour de Bruce Wayne et la création d’une communauté des Batmen international. ce qui est une bonne nouvelle pour tous les lecteurs.

 

Si cette première annonce répond à quelques questions, il reste à savoir si la saga Brightest Day aura une suite en fascicules, si les Greens Lanterns auront une revue à eux et surtout quels titres du relaunch seront adaptés en fascicules ???? On note également des prix en hausse par rapport à Panini sauf sur le DC Anthologie.

Bilan, ce démarrage un peu frileux laisse penser qu’il faudra voir à l’avenir si Urban Comics se développe ou non… Mais il rassure également les gens qui suivent actuellement des séries.

 

O.V.N.I (Objet Visiblement N’ Indispensable)

Mais qu’est-ce qu’un O.V.N.I dans « mon » jargon qui n’engage que moi…

C’est un Objet Visiblement N’ Indispensable ! Vous vous dites : cela ne veut rien dire. Et vous avez raison, mais ceux qui me connaissent le savent que je ne sais ni écrire ni parler correctement. Alors avec le temps, je m’approprie des choses qui ne veulent rien dire. Donc, d’après le Dico-Selon-Moi, un O.V.N.I est plus qu’un livre : c’est un objet, c’est une chose étrange mais magnifique et indispensable pour toutes les personnes ayant bon goût ( encore une fois selon moi).

Magnitude 9 (image pour le Japon) :

Les éditions CFSL ink nous livre un recueil d’illustrations en hommage au Japon. Suite à la catastrophe du 11 mars 2011, un grand nombre d’auteurs, à leur manière, ont rendu hommage aux victimes. Si les chanteurs prennent le micro, les dessinateurs prennent leur stylo et leur peinture. Et la suprise fut au rendez-vous puisque de nombreux auteurs, connus ou non, ont posté sur un site leur vision de ce drame. Plus que de simples dessins, un message d’espoir. Ce livre recueille donc une partie de ces nombreuses illustrations. Riche en styles, chaque illustration est une merveille à contempler. Que ce soit par des héros tels que Goldorak, Astro… ou l’achitecture , la vague, les dragons, les samourais ou simplement par un rond rouge,  chaque artiste nous livre sa vision du Japon.

Un must pour tous les amateurs de bel objet.

 

Victoire :

Voilà un O.V.N.I parfait, tantôt un BD tantôt une encyclopédie et tantôt un recueil d’illustrations de propagande. Entrer dans cette univers Steampunk auw cotés de Lord Cockswain. Notre homme ne se sépare jamais de sa pipe, pas même lorsqu’il va dans l’espace. Amis explorateurs, exploratrices, n’attendez plus, partez à la conquête d’autres planètes, tuez des extra-terrestres à tous va et n’oubliez pas de lire le mode d’emploi de votre pisto-laser avant usage, si ce dernier ressemble aux armes des monstres verts de « Mars Attack ».

Vous l’aurez compris, déjanté, farfelu mais bigrement bien

 

Icons de Jim Lee :

Si aujourd’hui le nom de Jim Lee parle à tous les bons lecteurs de comics, sachez que l’auteur avait commencé une carrière beaucoup plus sérieuse en tant que médecin. Heureusement pour vous et pour moi, il a sombré du côté obscur pour notre plus grand plaisir. Dans cette énorme bouquin, vous retrouverez tout le travail de l’artiste sur Batman, Superman, DC et Wildstorm. Croquis et illustrations pleine page sont au rendez-vous.

Aujourd’hui Jim Lee fait son grand retour avec Justice League #1 chez DC en VO, mais il fut l’illustrateur du Batman Hush la plus grande des saga Batman (hors univers alternatif comme Dark Knight return de Miller) et de Superman for Tomorow. Vous trouverez également son travail pour Wildstorm dont il est la papa. Un bien bel hommage à ce super « cover artist ».

Pour conclure, si vous aimez le comics et surtout Superman et Batman, il vous le faut absolument !