Archives du mot-clé okagi

Bref # 1 (du 17/10/11 au 23/10/11)

Chaque fin d’année est plus que riche en nouveautés, alors voilà une rubrique qui vous donnera un aperçu de mes lectures, par semaine.

Jour J-7-Vive l’empereur ! :

Le principe de la collection Jour J est simple : un album, une histoire, un dessinateur, une uchronie… Dans cette uchronie, Napoléon III gagne contre la Prusse en 70 et un Napoléon IV lui succède. Dans l’album, nous sommes en 1925 et le sacre de Napoléon V se prépare, alors que de nombreuses sociétés secrètes vont tenter de renverser le pouvoir…

Bref : On retrouve avec plaisir des grands noms de l’histoire (Tesla, Hitler, Matha Hari…). L’une des meilleures uchronie de la collection, avec au dessin Gess.

Le droit chemin-2-La nuit de la goule :

On vous en avait déjà parlé lors du premier tome, le second confirme notre coup de cœur. C’est l’aventure de quatre jeunes pupilles de la nation qui ont été envoyées dans un internat pour étudier l’agriculture. Mais nos graines de voyous ne pensent pas à travailler et préfèrent rêver de richesse ou d’amour. Une succession d’événements vont conduire nos amis dans le domaine d’un riche baron vivant à côté de leur internat. Afin d’éviter de tomber sous le joug de la justice pour infraction, ils vont devoir faire les quatre volontés du concierge de l’école, une gueule cassée de la première guerre mondiale. Mais cet homme cache un lourd secret… Nos héros retrouveront ils le droit chemin ?

Bref : Lupano nous entraîne dans une époque d’entre deux guerres où certaines femmes cherchent à s’affirmer et luttent déjà pour l’égalité homme femme. En incluant des personnages historiques dans son histoire, il nous livre une histoire plus vraie que nature… Côté dessin Morgann Tanco excelle et nous plonge littéralement dans l’époque. Vous l’aurez compris, cette histoire en deux albums est à ne pas manquer.

Papeete-1- Livre I rouge Tahiti :

Nous sommes en 1914 sur Papeete, la guerre n’est pas encore arrivée jusqu’ici… Simon vient mener l’enquête d’un meurtre perpétré des années plus tôt…

Les auteurs nous invitent au voyage. Car, encore plus que l’histoire, c’est le dessin et les couleurs de cet album qui en font un véritable bijoux. Une bonne bouffée d’air dans la multitude de sorties de cette fin d’année. Il se pourrait que cet album soit la surprise de ce mois d’octobre.

Bref : Il vous suffit de regarder la couverture pour être envoûté.

Fraternity-2 :

Fraternity est une micro-société. Un village des Etats-Unis en pleine guerre de sécession a voulu s’isoler de cette violence générale pour former une communauté soudée. Mais l’équilibre fragile qui maintient ce village va être mis à mal quand les habitants vont découvrir dans la forêt à coté de chez eux un jeune garçon et son mystérieux protecteur… Cet album fini ce diptyque signé au scénario par Canales (Blacksad)

Bref : Peu importe l’histoire, c’est Munuera, le dessinateur qui donne véritablement vie à cet album. La multitude de gros plans à suivre et les grandes cases donnent une force narrative à l’histoire.

Spirou-52- La face cachée du Z :

C’est parti pour la lune… Spirou et Fantasio vont se retrouver sur la lune là où Zorglub a monté un casino géant. De nombreux dangers attendent notre groom préféré. Et ce danger pourrait bien se cacher au plus profond de Spirou lui même.

Bref : Avec leur humour décalé, le duo Vehlmann et Yoann dépoussière à merveille les aventures de Spirou, n’en déplaisent aux puristes. 

Carrion -2- Les héros de Thunderland :

Un peu d’histoire pour la jeunesse ou pour rester jeune. Cette aventure en deux tomes nous fait penser à Arthur et les Minimoys ou les Minipouces. Le monde de nos héros est une décharge géante et un seigneur sombre manipule les pauvres avec une boisson « le cocakecola » qui asservit tout ces petits hommes. Mais, notre héros rebelle et anti-conventionnel ne l’entend pas de cette oreille. Tout va changer pour lui quand il va découvrir un peuple caché au fin fond de la décharge…

Bref : Derrière ce conte très réussi, se cachent des valeurs écologiques sur le tri des déchets et la mal bouffe. Pour une fois que l’on allie valeurs morales et aventure fantastique… Un livre qui mettra tout le monde d’accord.

Azur-2- L’oiseau sacré :

Alors que différents peuples sont à la recherche d’un trésor qui pourrait changer le cour de la galaxie, on découvre Nikki une jeune fille qui sans le savoir détient des indications sur l’emplacement du trésor. Mais elle va faire la rencontre d’un contrebandier peu scrupuleux prêt à tout pour s’enrichir…

Bref : Dans cette atmosphère de chasse au trésor spatial, les auteur nous offrent une alternative aux séries à succès telles que « Seuls » ou « Les légendaires ».

Histoires courtes de Noaki Urusawa  et La garde du Sultan :

Voici deux ouvrages manga qui se ressemblent, il s’agit de deux grands auteurs manga. Noaki Urusawa est l’auteur de Monster, 20th century boys, Pluto… et Katsuhiro Otomo le créateur d’Akira. Si Noaki Urusawa s’est longtemps battu pour que ses premiers récits ne soient jamais édités à l’étranger, le temps et certainement d’autres arguments auront eu raison de lui. C’est donc un grand plaisir de pouvoir lire ces histoires courtes qui ont été faites bien avant ces succès. Pour Le garde du Sultan c’est le grand Otomo qui nous livre trois histoires courtes le dessin est assuré par Akihiko Takadera.

Bref : Si ces histoires sont loin d’égaler les œuvres cultes de ces auteurs de génies, elles suscitent l’intérêt. Ils sont des raconteurs d’histoires et peu importe celle-ci, car ils savent la rendre intéressante.

La ligue des gentlemen extraordinaires century-2-1969 :

On retrouve notre équipe de gentlemen extraordinaires en plein 1969, dans l’ambiance psychédélique « sexe, drogue et rock-and-roll » de Londres. Une secte occulte  semble s’en prendre à l’industrie de la musique afin de véhiculer leurs idées à travers les pop-stars de l’époque.

Bref : On est loin de l’esprit des premiers albums qui ont rendu cette œuvre incontournable.

X-men par Jim Lee :

Jim Lee est sans conteste l’un des plus grands dessinateurs de comics de sa génération, il a comme Franck Miller ou Tim Sale donner ses lettres de noblesse aux héros classiques, tels  Batman avec la série » Hush » ou « Batman all star » et Superman avec « Man of tommorow ». Mais avant tout cela, il a relancé les X-men en 1991 avec la série « X-men », ce sont ces épisodes que l’on retrouve dans cet album. Un excellent démarrage dans l’univers des mutants. Avec deux histoires complètes dont une sur le retour de Magnéto. Véritable référence comics des années 90.

Bref : Le dessin à lui seul rend cet album indispensable, mais c’est aussi l’occasion de retrouver la fine équipe au complet (Cyclope, Wolverine, Jean, Malicia, Cambit, le Fauve, Tornade, Colossus…)

Ultimate back :

Du coté des Fascicules c’est le retour en force de l’univers Ultimate. Après la saga Ultimatum, les scénaristes ont eu du mal à relancer les histoires de l’équipe Ultimates et Spider-man. Tout change avec Ultimate Spider-man #7 qui est le prélude de la saga qui bouleversera à jamais le destin de Peter Parker. Et du côté de Ultimate Avengers HS #3 on retrouve notre équipe d’ultimates , Iron man, Captain américa… en prise avec Loki le demi-frère de Thor qui est prisonnier du Valhalla.

Bref : Après une longue période ennuyeuse c’est le retour de l’univers ultimate tel qu’on l’aime.